• Plus de femmes au Conseil fédéral!

    Femmes et hommes doivent être représenté-e-s de manière équitable au sein du Conseil fédéral. Tout autre schéma va à l'encontre du principe de concordance. Signer la lettre ouverte maintenant!

  • Lettre ouverte

    Les femmes représentent la moitié de la population suisse. Et pourtant, leurs perspectives sont depuis longtemps sous-représentées au Conseil fédéral. Cela contredit le principe de base de la concordance et ne représente en aucun cas un État fédéral moderne. Notre pays a jusqu'à présent été gouverné par 110 hommes et seulement 7 femmes. Peu de choses se sont améliorées depuis l'obtention générale du droit de vote et d'éligibilité des femmes en 1971. Pas même chaque cinquième personne élue au Conseil fédéral n'a jusqu'ici été une femme.

     

    Lors des dernières élections, des femmes compétentes ont à nouveau été ignorées. Des solutions durables pour les enjeux à venir ne peuvent pourtant être élaborées qu’avec la prise en compte du savoir, de l’expérience et de la compétence de toutes les parties de la population.

     

    Nous demandons au Parlement de mettre en place une représentation équitable des femmes au sein du Conseil fédéral. Nous exigeons que la Constitution fédérale soit complétée en conséquence, et que le principe de concordance soit également appliqué aux sexes.

  • Plus de femmes au Conseil fédéral!

    Les deux sexes doivent à l'aven

  • «Notre État fédéral repose sur des quotas, on les appelle simplement autrement: la concordance. La mise en place d'une concordance des sexes est également nécessaire»

    Kathrin Bertschy,

    Conseillère nationale Vert'libéraux et co-présidente alliance F

    «Si la population féminine n'est pas représentée de manière appropriée au Conseil fédéral, comment sommes-nous supposés atteindre cette égalité ailleurs?»

    Maya Graf,

    Conseillères nationale Les Verts, co-présidente alliance F

    «Après 30 ans sans aucune femme PLR au Palais fédéral, il me paraît juste d'exiger la proportionnalité du nombre de femmes siégeant au Conseil fédéral»

    Doris Fiala,

    Conseillère national PLR.Les Libéraux-Radicaux

    «En formant 53 % du corps électoral, les femmes sont en majorité absolue et offrent le plus grand vivier de candidatures potentielles. Leur représentation proportionnelle ne limite en aucun cas l'expression démocratique»

    Barbara Schmid-Federer,

    Conseillère nationale PDC

    «Il est tragique de constater qu'on ne puisse au final probablement pas y arriver sans l'aide de dispositions légales»

    Rosmarie Quadranti,

    Conseillère nationale PBD

    «Une représentation appropriée des femmes devrait aller de soi. Malheureusement, ce n'est pas le cas - c'est pourquoi nous devons nous battre pour»

    Min Li Marti,

    Conseillère nationale PS

  • Articles de presse

    «Bundesrat: Frauen fordern künftig ein eigenes Hearing»

    NZZ am Sonntag, 24.9.2017

    Über die Parteien hinweg sind sich Politikerinnen einig, dass bei der nächsten Wahl wieder eine Frau in den Bundesrat gewählt werden muss. Zum Artikel.

    «Alliance F: Brief für mehr Frauen im Bundesrat»

    Luzerner Zeitung, 23.9.2017

    «Mehr Frauen in den Bundesrat, jetzt!»: Unter diesem Motto hat Alliance F am Samstagmorgen einen offenen Brief lanciert. Zum Artikel.

    «Bis diese Männerwelt das endlich begreift»

    Der Bund, 22.9.2017

    Die Frauenfrage im Bundesrat soll vors Volk kommen. Die Nichtwahl von Isabelle Moret hat viele wütend gemacht. Zum Artikel.

    «Fähige Frauen werden systematisch übergangen»

    Der Bund, 22.9.2017

    Die Frauen im Bundeshaus sind frustriert: Sie sind die Verliererinnen der Bundesratswahl. GLP-Nationalrätin Kathrin Bertschy sagt, was sich jetzt ändern muss. Zum Artikel.

  • Réactions sur les réseaux sociaux

    Contributions actuelles avec #conseilleresfederales

  • À propos de nous

    Active depuis 1900 en tant qu’organisation faîtière pour les femmes en Suisse. Pour l’égalité entre femmes et hommes dans les domaines professionnels et privés, indépendante des partis, pour la formation d’opinion politique.